Quand on s’inscrit sur un site de rencontres gays comme Nethomo, on est tout excité et plein d’espoir. On sait que c’est comme un nouveau monde qui nous attend, avec des mecs qui surgissent de nulle part, de potentielles relations, amitiés ou plans culs qui peuvent subitement devenir possibles.

Mais on ne va pas se mentir, comme partout, il y a ce qu’on appelle des « relous ». Le monde n’est pas parfait et les sites de dating sont parfois à son image. Pour mieux te rapprocher d’une belle rencontre et t’éviter de passer des soirées à échanger avec des mecs qui ne servent à rien (car c’est ce qu’ils sont), on a dressé le portrait robot de 5 types de profils à éviter.

Si tu te reconnais un peu, c’est peut-être normal, si tu te reconnais beaucoup, il est peut-être temps de faire un petit travail sur soi :)

 

Le narcissique

 narcissique

Quel beau garçon ! Et qu’il est généreux ! Il poste pleins de photos de lui, sous les toutes coutures et accumule les coups de coeur sur le site. Tu vas lui parler et il te répond. Aurais-tu une chance ? Non. Car le narcissique est un joueur, un bogosse qui aime qu’on s’intéresse à lui, qu’on apprécie et commente ses photos mais dont le jeu préféré est de nous mener en bateau. A moins de ressembler à un cover boy, évite de perdre ton temps et économise une psychanalyse : ce mec, c’est que des ennuis !

 

Comment le reconnaître ? Il est beau mec, un peu exhib. Ses réponses aux messages sont courtes. Il pose peu de questions et attend qu’on lui en pose. Il te remercie de tes compliments mais ne te renvoie pas l’ascenseur. Il parle de beaucoup de lui mais au bout de 3 semaines de dial il sera encore incapable d’avoir en tête ton prénom ou de savoir ce que tu fais dans la vie.

 

Le dépressif

 depressif

Il a l’air tellement gentil, le coeur sur la main, si sensible ! Ce garçon est à fleur de peau et se pose beaucoup de questions. Mais hélas, rien ne semble jamais bien aller pour lui. Le profil dépressif broie du noir et attend trop de toi. Ne cherche pas, à moins d’avoir énormément de patience et un diplôme en sauvetage, tu as peu de chance de lui redonner le sourire. Il s’est trompé de site, il a cru que n’importe quel inconnu était un psy, une assistante sociale ou un coach sentimental. Laisse-le ruminer tout seul

 

Comment le reconnaître ? Il a souvent un profil « qui dénonce ». Il se plaint des mecs qui font ci ou ça sur le site. Quand tu lui demandes s’il va bien, il ne comprend pas que c’est une formule de politesse et il commence déjà à se plaindre et à te raconter ses problèmes. Plus tu essaieras de le réconforter, plus il trouvera de nouveaux soucis car qu’on se le dise : pour lui le malheur est un mode de vie. Tu es voué à le décevoir car tu es de toute façon « comme tous les autres, laisse tomber ! ».

 

Le nouveau célibataire

 nouveau celib

Le nouveau célibataire est parfait si tu es à la recherche d’un plan cul. Après être resté cinq ans en couple, il a bien envie de s’éclater ! Par contre, méfie-toi s’il dit être à la recherche d’un compagnon. Ce serait triste de devenir son « garçon pansement ». Le nouveau célibataire est un garçon flou, qui se cherche, qui dit avoir envie de tout un tas de choses mais qui d’un coup net peut reprendre tout ce qu’il a donné. Il est borderline, instable, tout simplement en phase de reconstruction.

 

Comment le reconnaître ? Rapidement, il se mettra à te parler de son ex, de façon plus ou moins positive. Il se plaindra d’être seul mais il se comportera parfois comme un ours sauvage. Il sera très avenant lors de la rencontre, plein de promesses mais après la première nuit passé ensemble, il ne répondra pas à ton sms, ou très tard, avant de te dire qu’il a « besoin de réfléchir, rien à voir avec toi »

 

Le mec en couple

 en couple

Un grand classique ! Il t’envoie ses photos, il est beau, il est chaud. Ca se passe super, vous vous rencontrez, il vient chez toi, vous vous éclatez. Et puis, l’air de rien il lance « en fait je te l’avais pas dit mais je suis en couple ». On espère que tu n’es pas en coloc et que tu as un agenda bien aéré car avec lui il va falloir être en mesure de « recevoir » et de s’adapter. Le mec en couple peut être un bon sexfriend occasionnel mais il ne faut surtout rien attendre de plus de sa part. Il est toujours susceptible de supprimer son compte du jour au lendemain, pris d’un regain de fidélité pour son partenaire, rongé par la culpabilité ou après s’être fait grillé et avoir promis « d’arrêter »

 

Comment le reconnaître ? Son profil n’a généralement pas de photo ou juste une pic de torse. Pour voir son visage, il faut marchander et lui assurer que « oui, je suis discret ». Il aura beaucoup de mal à te passer son numéro de portable et il se connectera à des horaires inhabituels. Un jour, il ne donne plus de nouvelles, sans raisons… Mais patience, il pourrait revenir d’ici quelques mois en étant célibataire !

 

Le nazi

nazi 

Le terme est trop fort, admettons-le. Mais ça donne une certaine idée du personnage. Le profil nazi est un mec qui sait un peu trop ce qu’il veut et ne comptez surtout pas sur lui pour changer ses standards. Il ne veut coucher avec aucun black (mais il n’est pas raciste), il ne répond pas aux mecs de plus de 25 ans (mais c’est juste une question de feeling), il ne cherche que des mecs tbm (mais la personnalité c’est vraiment ce qui compte pour lui), il a en horreur les garçons efféminés (mais il n’a aucun problème avec sa propre virilité).

Le nazi a des idées arrêtées sur à peu près tout en matière de physique et gare à toi si tu as le malheur d’être trop petit, trop grand, pas assez bien monté, trop bien monté… Avec son air faussement bienveillant, il rase de ses contacts 80 % des mecs du site. Laisse-le faire son nettoyage tout seul. Quand il se rendra compte qu’il a bloqué tout le monde, il ira draguer ailleurs.

 

Comment le reconnaître ? Il pose beaucoup de questions. Tellement que le dialogue ressemble à un entretien d’embauche. Il est très précis et en général un peu intimidant. Il dit beaucoup « j’aime » ou « j’aime pas », « c’est important pour moi ».

D’un coup, il va te sortir de nulle part qu’il a un blocage sur des traits de personnalité ou des détails physiques. Sa réplique préféré ? « Ca va pas le faire ». En général, tu te rends compte que c’est un mec à éviter mais il est déjà trop tard : tu as déjà été bloqué !

 

Et toi, as-tu des profils type que tu fuis comme la peste ? N’hésite pas à réagir dans les commentaires !