Comment dire non à un mec tout en restant classe (ou pas)

 dire non

Qui ne s’est jamais retrouvé dans cette position délicate d’être abordé par un garçon qui ne lui plait pas ? Ca nous est arrivé à tous et c’est une situation qui n’est pas toujours évidente à gérer. Comment faire comprendre à l’autre qu’il ne nous attire pas sans le vexer ou être méchant ? Voici quelques pistes…

 

Méthode 1 : la technique de l’autruche

autruche 

C’est l’une des solutions de facilité à laquelle on a tous tendance à céder. On reçoit un message d’un profil qui ne nous plait pas. Le mec a l’air sympa, nous demande comment on va, nous complimente. Mais la réciproque n’est pas au rendez-vous. Alors on fait comme si on avait pas vu son message. S’il a un minimum de jugeote, il comprendra le message et s’accommodera de ce silence. Il peut aussi trouver l’absence de réponse insupportable et s’emballer… On ne va pas se mentir, la technique de l’autruche est lâche et n’est pas la plus humaine des façons de réagir. Mais parfois on ne trouve juste pas les mots et on se cache derrière son écran…

 

Méthode 2 : « On peut toujours être amis »

 amis

Ce garçon n’est pas à notre goût mais il a l’air d’être sympa et d’avoir de l’humour… Pourquoi pas commencer un dial ? Il suffira juste, quand il posera la question « Tu ch quoi ? », de lui répondre qu’on est plutôt open pour des relations amicales. S’il insiste un peu et drague lourdement, on peut le recadrer gentiment : « Merci, je suis un peu gêné mais tu n’es pas vraiment mon style de mec. Mais ça n’empêche pas de faire connaissance ». Encore faut-il être assez disponible pour se faire de nouveaux amis et s’assurer qu’il y ait un feeling. Mais essayer, c’est déjà une bonne chose.

 

Méthode 3 : « Je peux t’offrir un verre ? »

 prendre un verre

Les deux méthodes précédemment citées se prêtent bien à l’échange virtuel mais comment faire quand on pensait rencontrer un mec sexy et que dès son arrivée il ne nous charme pas du tout ? Si on est classe, on ne dira déjà pas « au revoir » au bout de 5 minutes. On proposera de prendre un verre, tranquillement, on s’intéressera un peu à lui sans du coup être dans la séduction. S’il envoie un texto plus tard, on répondra : « C’était sympa de te rencontrer. Pour être honnête je n’ai pas ressenti ce « truc » qui faitque j’aurais envie qu’on se revoit. J’en suis désolé :s Je te souhaite de trouver chaussure à ton pied J ». Ca, ça marche si la rencontre a lieu à l’extérieur. Si on a eu le malheur de l’inviter pour un plan cul à la maison, on gardera son calme et ,timidement, on s’excusera : « Je suis vraiment désolé mais de mon côté je pense que ça ne va pas marcher. Mais on peut se prendre un verre si tu veux ».

 

Être honnête et avoir l’air embarrassé nous permettra toujours (ou presque) de nous en tirer. La subtilité, c’est la clé de la classe. Si le garçon en face est un peu lourd, il faudra user de finesse pour bien lui faire comprendre qu’ « il n’y a pas moyen » sans réduire son égo en miettes.

 

Eviter d’être désagréable, expéditif et froid, n’a au fond que des bons côtés : on ne culpabilise pas de rejeter l’autre, on est droit dans ses pompes (c’est bon pour le karma !), on laisse la porte ouverte à de nouvelles amitiés, on ne se met personne à dos.

 

Avant de « jeter » quelqu’un, il faut toujours penser à comment soi-même on se sentirait face à un refus, comment on aimerait être traité. Cela peut paraître tout bête mais trop souvent aujourd’hui les personnes oublient la politesse, manquent de tact et/ ou de gentillesse.

 

Et toi, comment réagis-tu dans ce genre de situation ? N’hésite pas à donner ton avis sur la question !