Tout se passe bien, vous vous plaisez, vous êtes ensemble depuis un petit moment, vous êtes amoureux. Mais quand vient le moment de passer au lit, parfois il manque quelque chose. Quand vous étiez célibataire, vous vous sentiez plus aventureux, vous étiez plus chaud, vous aviez moins de tabous. Comment faire comprendre quand on est en couple qu’on a envie d’aller vers des « trips » plus hard sans choquer son partenaire ou créer des blocages ? Si la communication est la base de tout, il faut encore savoir amener les choses avec tact et subtilité. Quelques pistes pour tenter d’épicer vos soirées en amoureux sans perdre tout romantisme ou générer une crise…

 

En parler… avant !

 couple_gay_sexe_01

Une fois qu’on est en couple, c’est souvent plus difficile de parler de cul et de ses envies un peu plus osées que la moyenne. Alors pourquoi ne pas le faire dès les premiers rendez-vous, en abordant de façon frontale le thème de la sexualité ? Avant de passer 5 années de votre vie avec un mec qui n’aime faire l’amour qu’à la papa et qui ne veut surtout pas expérimenter car il trouve tout trop dégradant, menez l’enquête ! Quand il y a moins d’enjeux on ose davantage se lâcher ! Le soucis avec cette méthode, c’est de partir sur un début de relation trop cul et débridé qui n’aboutira qu’à une parenthèse sexuelle. Il n’est pas impossible également que le garçon se bloque quand vous lui faites part de vos envies et vous catalogue comme un dévergondé alors que si vous lui révélez vos petits fétichismes et envies plus tard, il pourra, par amour, se montrer plus tolérant et open …

 

Osez tester directement

 couple_gay_sexe_02

Ca vous excite d’être insulté ou l’inverse mais vous ne voyez pas bien comment lui expliquer ? Testez directement ! Lors d’une de vos parties de jambes en l’air, osez le surprendre. Après l’orgasme, ce sera l’occasion de débriefer : est-ce que cela lui a plu ou pas du tout ? Comment se situe-t-il par rapport à ça ? Parfois il faut favoriser la pratique à la théorie et certains mecs se surprennent à découvrir qu’ils sont excités par des choses qu’ils auraient juré ne pas aimer.  Après, tout dépend du trip en question : si vous pissez sur votre copain sans le prévenir et qu’il n’est pas du tout branché uro, cela peut mal finir.

 

Entrainez-le « par hasard » dans un sexshop

couple_gay_sexe_03 

On trouve maintenant des sexshops partout. Lors d’une balade, incitez-le à entrer dans l’un d’entre eux en prétextant que « ça peut être marrant ». Une fois sur place, provoquez-le,. L’air de rien, demandez-lui « Et ça t’exciterait si je portais ça ou si on jouait avec ce sextoy ? ». Cette visite peut aussi donner lieu à des discussions à posteriori et délier les langues.

 

Utilisez le porno

 

« Ca pourrait être excitant de regarder un porno ensemble non ? ». Il pourrait se laisser tenter et la quête de la vidéo ou du film parfait pourrait être l’occasion d’évoquer des choses qui vous attirent et donner des idées…

 

« J’ai lu un article sur… »

 

La bonne excuse de l’article ! Plutôt que de lui dire : « Bon j’ai un foot fetish, est-ce que ça t’exciterait que je te lèche les pieds ? », jouez-la discret en évoquant ce site ou ce magazine qui a parlé des gays qui seraient de plus en plus nombreux à se livrer à ce délire. Voyez s’il réagit et n’hésitez pas à glisser que ça pourrait être fun d’essayer…

 

Faites-le boire

 

Nous sommes tous parfois inhibés, surtout quand il s’agit de notre corps et de notre sexualité. L’alcool (à consommer avec modération, n’est-ce pas) a le mérite de faire tomber bien des masques. Profitez d’une soirée bien arrosée pour parler cul,  le chauffer et pourquoi pas vous essayer à des festivités conjugales plus « olé olé ».

 

Le sexe reste le ciment de bien des couples même si on sait tous qu’au fil du temps le désir s’étiole. Evoquer ses envies, tenter de se renouveler, se réinventer, est primordial pour durer. Personne ne veut finir sa vie avec quelqu’un qui ne procure aucun plaisir. Alors parlez, encore et encore… et agissez aussi 😉