Une nouvelle certes morbides, mais importante !

Le Temple Shodaiji a pris cette décision après avoir reçu de plus en plus de requêtes de ce type de la part de couples gays.

« Nous souhaitons nous soucier des personnes de sexualités diverses et aider celles qui sont inquiètes quant à leurs tombes. » a officiellement déclaré le temple au Japan Times.

Plus de 99% des gens sont incinérés au Japon, puis enterrés dans un tombeau familial : la législation est d’ailleurs assez stricte.

 

Alors que le mariage homosexuel est toujours illégal au Japon, il n’y a aucune restriction quant à l’enterrement commun des couples non-mariés.

Mais selon Mutsumi Yokota, chercheur à la All Japan Cemetery Association, les couples non-mariés sont très rarement enterrés ensembles à cause de l’opposition de leurs familles.

 

Le temple Shodaiji a donc décidé de changer cette situation et de proposer cette nouveauté encore inexistante au Japon dû au poids des traditions.

« Le bouddhisme ne fait aucune discrimination basée sur l’orientation sexuelle. » a déclaré le prêtre du temple.

« J’espère éliminer le préjudice et la discrimination. »