Chapeau de cowboy, look leather, jockstrap… en voyant les membres du groupe indépendant Indiana Queen à l’écran, on a un peu l’impression d’être devant une intro de porno gay. Mais ne vous fiez pas aux apparences : ces garçons sont chanteurs et musiciens et ils se donnés pour mission de rendre la musique country plus gay.

Pas de parodie ici, c’est du sérieux ! Se définissant comme un groupe de musique country alternative, la formation entend apporter un peu de fraicheur et de modernité à un genre qui pour beaucoup sent la poussière et qui va de pair avec un caractère très (trop ?) traditionnel. Country et pop se mélangent alors tandis que les clips font la part belle aux romances gays et à leurs aléas.

Résidant à Nashville, le leader du groupe Kevin Thornton explique quand on lui demande si ça n’est pas délicat de faire cette musique et de brandir fièrement son homosexualité : « Je n’ai absolument aucun intérêt à cacher ma sexualité, à prétendre être quelqu’un que je ne suis pas. Si Nashville n’est pas prête à accepter ça, je m’en fiche ».

Curiosité musicale et cadeau pour les amateurs de garçons butch, Indiana Queen mérite qu’on ouvre grand les yeux et les oreilles…