L’été touche à sa fin, la saison des raclettes et des soirées GleeNutella-Chaussons-Couette-Cheminée arrive à grand pas. Pour éviter le surpoids, le passage par la salle de sport au printemps peut sembler inévitable, comme nous le disions dans notre précédent article. À moins qu’une alternative un petit peu plus motivante ne s’offre à nous : quelques Sexercices !

Petit tour rapide de leurs nombreux bienfaits…

Difficile de faire des bébés sans transpirer. Ça tombe bien, c’est le meilleur moyen de débarrasser les pores de notre peau de toutes les impuretés qu’ils peuvent contenir. Lorsqu’on couche avec un garçon, notre cerveau libère en grande quantité une hormone en particulier : l’endorphine. Celle-là même qui nous rend euphorique. Mais pas seulement ! Elle réduit le sentiment de stress et agit comme un antidépresseur naturel. Enfin, l’endorphine active la production de collagène, cette substance que l’organisme produit naturellement et qui permet à la peau de garder toute sa souplesse (notez-bien : un câlin = un pot de crème anti-rides en moins à acheter dans quelques années).

transpiration apres sexe

Plein de bons arguments, mais pour notre petit bidon alors ?

100 calories pour 30 minutes. C’est ce que vous brûlez pour un câlin basique. Mais vous pouvez vous dépenser bien plus : pourquoi ne pas tenter toutes ces positions acrobatiques qui vous ont toujours fait fantasmer ?

N’oubliez pas que la pratique régulière du sexe est quand même beaucoup plus efficace que les haltères pour réduire les risques de cancer de la prostate.

sexe gay acrobatique

Allez, une dernière info pour faire pencher la balance ? L’Institut national du Cancer a réalisé une étude sur 30 000 hommes et le résultat est formel : éjaculer plus de 21 fois par mois permet de faire baisser le risque de cancer de la prostate de 30% par rapport à quelqu’un qui n’éjaculerait que 4 à 7 fois.

On compte sur vous pour faire des exhibs sur NetHomo, c’est bon pour la santé ! 😉