Tromper son mec c’est mal. Enfin, quand on est directement concerné… Nous sommes nombreux à nous être un jour retrouvés à coucher avec un mec en couple. Parfois par erreur, parfois consciemment. Et pour certains gays, les mecs en couple ont ce je ne sais quoi de sexy en plus. Mais c’est quoi justement, ce je ne sais quoi ?

 

Photo torse / Profil vide

 

Le mec en couple, on a vite fait de le dénicher. En général, son profil est vide ou très énigmatique. Vous ne risquez pas de voir son visage « en public ». Il avance masqué, souvent à des horaires décalés (pause déjeuner, tôt le matin, tard le soir). Il faudra un peu insister pour voir à quoi il ressemble : il voudra d’abord s’assurer de savoir où il met les pieds avant de se mouiller. Méfiant, il est un mâle à ménager. Il faut être patient. D’autant plus que, pris de remord, il peut nous faire faux bond, annuler à la dernière minute… Mais il reviendra. Il faut aussi être flexible avec lui : il ne sera dispo que quand son chéri aura le dos tourné…

 

Zéro pression

 mec_gay_en_couple_01

Vous vous voyez, c’est chaud, c’est bon. Mais attention à ne surtout pas lui mettre la pression ! S’il va voir ailleurs, c’est pour profiter d’un parfum de liberté qui lui manque, pour avoir autre chose que ce qu’il a à la maison. Il ne faut jamais rien attendre d’un mec en couple. Il est plutôt à considérer comme le pote de sexe idéal : comptez sur lui pour que ce soit fort, propre, vite fait bien fait. Si vous commencez à vous voir régulièrement, évitez de vous attacher. S’il doit se passer plus que du cul et si par un incroyable hasard (mais ne rêvez pas trop) il se révèle à terme prêt à quitter son copain, cela doit venir de lui et de personne d’autre.

 

Pourquoi il nous excite et assure

mec_gay_en_couple_02 

C’est bien connu : on est toujours au moins un peu excité par ce que l’on ne peut pas avoir. Un garçon en couple renvoie une image lisse, propre, et en le détournant de cette représentation figée, on donne au rapport sexuel un petit goût de subversion. Ce que l’on fait est « mal », on devient « l’autre homme », l’objet de la tentation… Avouons que c’est plutôt pas mal pour l’égo !

 

Mais surtout il ne faut pas oublier un détail qui a toute son importance : outre son délicieux goût d’inaccessible, soudainement à portée de main, le mec maqué a une chose que tous les habitués des plans culs n’ont pas. Plus il est resté longtemps avec un mec, plus il a appris à découvrir le corps de celui-ci, à tester des choses, à aller en profondeur dans l’intimité. Il y a donc de forte chance qu’il soit un partenaire plus sensuel, plus patient, et qu’il nous fasse jouir comme jamais !

 

Souvent, aussi, après des années en ménage, la passion n’est plus au rendez-vous pour un compagnon fidèle. Autant dire qu’il est très chaud et que quand vient l’occasion pour lui de « se défouler » il va tout donner. Ca va être la fête !

 

Et la morale dans tout ça ?

mec_gay_en_couple_03 

Libre à chacun de faire comme il l’entend. En soi, celui qui couche avec un homme en couple ne prend que ce qu’on lui propose. Ce n’est pas à lui d’avoir des états d’âme mais plutôt à celui qui trompe. Attention toutefois à ne pas accumuler ce genre d’histoires car à force, on peut vite se blaser et en arriver à de tristes conclusions du genre « Tous les mêmes, tous infidèles, à quoi bon être en couple ? ». Profitons donc de ce que ce goujat a à nous donner, prenons-le tel qu’il est, sans prise de tête…