sexfriend02

 

Non, tout le monde ne cherche pas l’amour. On a tous connu ça : il y a des périodes où l’on préfère rester célibataire et juste se faire plaisir sans engagement. Alors qu’on entame une « période cul », on a vite fait toutefois de se lasser à force de chercher des plans. Et si plutôt que d’accumuler les mecs, on cherchait plutôt un pote de baise ? Déjà, comment ça se trouve un « fuck buddie » ? Etrangement, le sexfriend n’a pas la côte sur les sites de rencontres. Les profils ont plus tendance à mettre « ch du sérieux » ou « ch plan cul » mais pas « ch pote de baise ». C’est dommage car c’est quand même pratique : un mec qui nous plait, qui n’attend rien de nous, dont on apprend progressivement à connaître le corps, avec qui on jouit de plus en plus fort et sans rien n’avoir à lui devoir.

 

Un sexfriend c’est pas prise de tête, ça évite de perdre du temps tous les soirs à chercher quelqu’un avec qui ça colle. Un coup de fil, un « Dispo ? Suis chaud » et hop on s’arrange. Hot et pratique, le pote de baise est pourtant un oiseau rare, presque autant que le prince charmant. Tout simplement parce que lui aussi ne se cherche pas mais se trouve.

 

Pour en finir avec les « one shot », il faut commencer par en faire un

 sexfriend02

Le meilleur moyen de trouver son « plan cul régulier » ? Déjà de commencer par un plan cul « normal ». Le rendez-vous se passe bien, tu prends ton pied, le mec est chaud, sait y faire, tu as un bon feeling et ne te sens pas gêné après avoir joui : toutes les bases sont là pour lancer L’INVITATION. L’air de rien, en te rhabillant, il te suffit de dire « C’était cool, si ça te dit de recommencer… ». Si avec un peu de chance le super amant répond que lui aussi aimerait bien, c’est bien parti !

 

Être subtil… et coquin

sexfriend03 

Ca fait 2 jours que vous vous êtes envoyés en l’air et tu as envie de remettre le couvert ? Rien ne coûte une petite relance. Envoie-lui un message, sans être trop insistant. Attention à ne pas envoyer un message brouillé : si tu commences à être trop démonstratif, ton potentiel plan cul pourrait croire que tu veux faire basculer le truc en « plan love ». Et ce n’est pas ce que tu veux en ce moment, souviens-toi. Il est alors de bon ton d’être coquin. Tu peux par exemple lâcher un simple mais efficace : « Je repense à quand tu me faisais ça, ça me met la gaule. On se fait un plan bientôt ? ». Ne sois pas trop insistant : s’il en a envie et qu’il est fiable, ton roi du plumard finira bien par te répondre. Sinon, il faut continuer à chercher…

 

Se rendre disponible

 

La chose essentielle, et sans doute la plus difficile, pour réussir à trouver son sexfriend, c’est de ne pas trop espacer les rendez-vous. Il faut trouver son rythme, permettre à la relation « amico-sexuelle » de se développer. Et ca ne pourra pas se faire si l’un comme l’autre vous ne prenez pas sur vous pour vous rendre dispos. On a tous un rythme de vie différent, des obligations, mais il faut savoir s’organiser pour finir par bien s’amuser. Alors certes, ton sex buddie n’est pas ton copain, tu n’as pas envie de faire des concessions. Mais il va pourtant parfois falloir que tu t’arranges pour t’adapter à son rythme. C’est un rapport donnant-donnant, chacun y met du sien. En étant facilement dispo, tu rendras vos échanges plus fluides, agréables, tu te montreras fiable et tu pourras aussi attendre en retour qu’il fasse des efforts.

 

Ne pas être trop premier degré

 

Le but d’un sexfriend est de ne pas trop se prendre au sérieux. Il faut prendre ton pote de baise pour ce qu’il est : un mec hot et cool avec qui tu t’amuses bien. Une heureuse parenthèse lubrique dont tu te souviendras plus tard en souriant. Il n’est pas là pour écouter tes problèmes à la fac ou au bureau ou pour te consoler si tu viens de perdre ton chien. Ton sexfriend est en revanche ton meilleur allié pour te débrancher le cerveau et t’offrir une évasion « sans prise de tête ». Il ne faut jamais en attendre plus.

 

Rester safe quoi qu’il arrive

 

Tu as trouvé la perle rare ? LE pote avec qui t’éclater sans avoir de comptes à rendre ? Attention à ne pas perdre la raison pour autant : ce n’est pas parce que vous vous voyez régulièrement qu’il faut trop lui faire confiance sur la santé. Quand on est sexfriends, on est pas tenu d’être fidèle donc reste toujours couvert.

 

Toujours bien cadrer les choses

 

Cultiver de bons rapports de sexfriends, cela requiert une certaine maîtrise. Il faut être clair dès le départ : « J’aimerais bien qu’on soit pote de baise, j’ai pas du tout la tête pour du sérieux en ce moment . Ca te dit ? ». Ne pas donner de faux espoirs !

 sexfriend04

Le dialogue c’est la clé !

 

Comme dans un couple, le dialogue est la clé du succès et c’est ce qui pourra t’amener à vivre des moments inoubliables avec ton pote de sexe. Essaie d’instaurer un rapport où vous pouvez vous lâcher et tout vous dire sur vos fantasmes. Un bon sexfriend ne juge pas et peut être l’occasion d’explorer tous tes fantasmes. Vous ne vous aimez pas alors vous pouvez vous lâcher et faire des choses bien kinky, organiser ensemble des plans à plusieurs : tout est possible !

 

Rester humain

 

On ne parle pas ici d’un plan cul direct. Être sexfriends, c’est rester humain, prendre un verre après l’orgasme… Et si jamais d’un coup tu te trouves un mec, ne disparaît pas dans la nature sans donner de nouvelles. Préviens ton pote et remercie-le pour tous ces bons moments passés ensemble. On ne sait jamais, tu pourrais à nouveau avoir besoin de lui si tu redeviens célibataire…

 

As-tu déjà eu des sexfriends ? Des conseils à ajouter ? N’hésite pas à commenter !