Il ne ressemble pas au prince charmant. Il préfère aller au resto plutôt qu’à la salle de sport. Il ne suit pas les conseils shopping hors de prix de Têtu et s’habille avec les mêmes fringues depuis 5 ans. Il ne passe pas son temps à faire des selfies pour les orner de hashtags ridicules sur Instagram. Il vous a séduit sans avoir ce genre de physique qu’on glorifie dans les médias et au cinéma. Certains le disent moche vais vous vous l’aimez comme il est. Alors que les apparences et la vanité n’ont jamais été aussi omniprésentes, peut-on encore sortir avec un mec « moche » ?

 

Ce dont on ne parle pas

 

Ca vous choque quand on parle de mec moche ? On avoue, on vous provoque un peu. Mais on avait envie de dire, pour une fois, ce que beaucoup de garçons n’osent pas clamer tout haut. Dans les bars, sur les sites de rencontres ou les applications, les mecs « ordinaires », « qui ne font pas rêver » sont comme des fantômes. On ne leur lance pas de regards, on ne les aborde pas, on fait comme s’ils n’existaient pas. On les snobe, on les bloque. Comme si ne pas ressembler à Zac Efron ou Colby Keller était devenu une tragédie, un aller sans retour pour le bagne des « incasables ».  

 

Ce n’est pas un scoop : on ne nait pas tous avec les mêmes avantages. Certains ont du pot et ont été livrés avec le pack du parfait bogosse (belle gueule, peut manger n’importe comment sans grossir, le cheveux parfait, l’entrejambe bien dotée). D’autres sont plus « dans la moyenne » : ils plaisent à certains, pas à d’autres. Et puis il y a ceux qui partent avec une longueur de retard. Ils n’ont pas un beau nez, plus beaucoup de cheveux, du bide… Tout le monde ne peut pas ressembler à la couverture d’un magazine gay et il est dommage que dans la plupart des cas les gays se discriminent terriblement entre eux.

 

Le regard des autres

 

Alex Frost as Frank

Alex Frost as Frank

Le « mec moche » a deux options : soit il complexe et reste dans son coin, maudissant les cieux de l’avoir doté d’un physique ingrat, soit il prend les choses en main et mise tout sur sa personnalité, son charisme. On aurait tendance à l’oublier mais n’importe qui peut devenir sexy s’il croit en lui, qu’il est à l’aise avec son corps, avec qui il est. Le « mec moche » qui vient vous parler, tout en confiance, aura toutes les chances de vous troubler. Personne n’est 100 % superficiel et un mec passionnant / drôle arrivera toujours à intriguer. Pour peu qu’il vous chauffe comme il faut, vous oublierez ses imperfections et vous finirez dans son lit. C’est après que les choses se compliquent.

 

Obsédés par les apparences, par ce que les autres pensent, beaucoup de mecs n’osent pas sortir avec quelqu’un qu’ils ne trouvent physiquement pas au top (ce moment gênant où les camarades à voir la photo de votre « date » du moment, prêts à passer en mode tribunal). La société est cruelle, les copines aussi et le genre de remarques du type « Tu mérites mieux » , « Vous ne jouez pas dans la même catégorie», « C’est marrant je te voyais pas avec un mec comme ça » peuvent donner des complexes ou générer des doutes. Il n’y a rien de plus beau que quelqu’un qui sort avec une personne sans prêter trop d’importance à ce à quoi elle ressemble. Il existe encore, du moins on l’espère, des mâles qui ressentent du désir pour autre chose qu’un torse taillé en V ou une teub ttbm. Mais il faut l’assumer. Si vous trouvez en l’autre la beauté que les autres ne voient pas, où est le problème ? Qu’ils aillent tous se faire voir ! On est heureux pour soi, pas pour faire joli sur une profile pic Facebook.

 

Vraiment aimer la personne comme elle est

 

Rien ne sert de sortir avec quelqu’un qui n’est pas beau si c’est pour être obsédé par l’idée de le changer. Si vous l’aimez pour autre chose que son physique, ne tentez pas de le modeler et de l’accessoiriser comme un Ken. Vous avez préféré un regard sensible à un cul bien rebondi, une belle âme à un joli minois. Vous trouverez toujours mieux, toujours plus, mais des garçons avec qui il y aura une vraie connexion, on les compte sur les doigts de la main. Quand ça arrive, peu importe qu’il mesure 1m50 ou 1m83, qu’il préfère manger des burgers et fuck le régime plutôt qu’être en mode bio parano.

 

Tout est subjectif

 moche gay

Si en lisant « mec moche », vous avez eu envie de bondir, c’est bon signe ! Car comme vous le savez, tout reste subjectif. Certaines attirances ne s’expliquent pas et Dieu merci, personne n’est moche aux yeux de tout le monde. Les mauvaises vous lanceront « au moins personne n’aura envie de te le piquer » et vous vous en ficherez par ce que vous saurez que vous avez préféré misé sur quelqu’un qui vous plait tout simplement pour tout ce qui le constitue et avec qui vous sentez que vous pouvez faire un bout de chemin, le plus long possible. Votre vie sera basée sur l’échange, la complicité, la naturel. Contrairement à beaucoup d’autres vous ne passerez pas votre temps à complexer, à vous comparer ou vous juger, à aspirer à une perfection qui n’existe pas.