C’est la première fois qu’un homme en bonne santé meurt des suites d’une chirurgie d’élargissement/d’agrandissement du pénis.

SurgeonsTable

Pour la première fois, une pénoplastie a eu pour conséquence la mort d’un patient, à Stockholm.

Le patient en question, âgé de 30 ans et en parfaite santé, avait pour but d’augmenter la taille et la largeur de son pénis.

Le type de chirurgie pratiquée n’est pourtant pas rare. En effet, le but est de transférer de la graisse du ventre du patient pour la réinjecter dans son sexe.

Le patient en question faisait donc partie des 8400 personnes par an a subir ce genre d’intervention dans le monde.

Le problème est survenu lorsque les chirurgiens sont passés de l’allongement – qui s’est très bien passé – à l’élargissement du pénis.

En effet, lors de l’injection de la graisse récupérée dans le ventre du patient, il y aurait eu une fuite qui se serait propagée dans les poumons, ayant pour résultat une embolie pulmonaire qui a eu pour conséquence une crise cardiaque sur la table d’opération.

Le patient n’a pas pu être ramené à la vie, malgré les multiples tentatives de réanimations des docteurs qui l’entouraient.