Le premier prince indien à assumer son homosexualité publiquement a demandé au gouvernement de changer les lois du pays afin que l’homosexualité devienne enfin légale.

PrinceofInda

Le Prince Manvendra Singh Gohil, dont la décision de faire son coming out public en 2006 a fait la une des journaux du monde entier, a déclaré que l’Inde devait abolir les lois coloniale anti-gay si le pays voulait être pris au sérieux internationalement parlant.

 

Il a dit : « si l’Inde veut être respectée à travers le monde, elle ne peut pas ignorer les droits basiques des personnes LGBT. »

Le prince de 51 ans, divorcé de sa femme en 1992 pour vivre son homosexualité pleinement, est connu pour son soutien envers la communauté LGBT indienne.

Il a aussi déclaré : « En tant que plus grande démocratie mondiale, il est grand temps que l’Inde abandonne ces lois d’un autre temps, imposées par le gouvernement colonial de l’époque, et donne aux personnes LGBT des droits égaux. »

En effet, l’homosexualité est devenue illégale en Inde en 1860, quand les Britanniques gouvernaient le pays. En 2009, une court suprême de Delhi avait pouvait annulé cette loi avant qu’elle ne soit réinstaurée – non sans controverse – en 2013.