Enfin le week-end ! Comment ça, tout le monde n’est pas en week end le vendredi à 17h30 ?

Refermez votre ordinateur portable, traversez l’open space à grandes enjambées, contournez le baby-foot et engouffrez vous dans l’ascenseur. Voyez les 42 étages qui vous séparent du sol défiler à toute allure et sortez par l’immense double porte en verre trempé (ndlr: Si vous travaillez dans un petit bureau au sous sol d’une ancienne usine reconvertie en pépinière, que votre ascenseur est en forme d’escalier et que votre double porte est simple et en bois, ce qui suit vous concerne aussi) .

Pour décompresser de cette longue semaine, installez vous confortablement en terrasse, envoyez quelques sms pour inviter vos amis à vous rejoindre et commandez une bière ou un verre de rosé.
Si vous n’aimez ni l’un ni l’autre, commandez les quand même, mais en précisant au serveur que vous les prendrez en piscine. Ainsi noyés dans les glaçons, ces délicats breuvages sauront ravir les palais même les plus réfractaires. Vous voici attablés avec 2 amis gays qui viennent de vous rejoindre, vos 3 bières trônent fièrement sur leurs petits promontoirs cartonnés, vous conversez gaiement et tout va pour le mieux.

Eh bien, je sais depuis hier soir que bientôt tout ira mieux que mieux. C’est-à-dire ? J’explique :
NetHomo était invité hier au Banana Café, lieu mythique des nuits parisiennes, aux côtés des acteurs de la vie gay (associations, patrons d’établissement, médias), pour le lancement de la bière R for community.


PRODUIT_R_WEB-2Une bière, dans une très jolie bouteillle métallique noire, sur laquelle un joli R à la tranche arc-en-ciel se dessine. Pourquoi un R ? Car c’est la première lettre de Rainbow bien sur ! Une bière à destination de la communauté LGBT, pensée par des gays, pour des gays.

Argument commercial me direz-vous ? Indéniablement oui, en partie, comme pour tout produit destiné à la vente, mais pas seulement. La brasserie de Monaco, à l’initiative de cette bière, a voulu proposer un produit engagé. Cet engagement, c’est celui de reverser une part de leurs bénéfices à des associations luttant contre l’homophobie.

Et ainsi proposer à chacun, en sortant du travail, de boire une bière et de faire un don de quelques centimes à une association, dans la même action.

Pour finir sur une note sexy, le teaser de la bière met en scène un très, très beau modèle 😉