Ciro Guarente, un homme de 35 ans, a avoué avoir tué Vincenzo Ruggiero, 25 ans, et avoir jeté son corps à la mer.

Vincenzo-Ruggieropic

Le 7 juillet, Vincenzo Ruggiero fut porté disparu dans la région de Naples, en Italie.

C’est quelques jours plus tard, après que sa famille et ses amis, morts d’inquiétude, aient averti la police, que le coupable fut identifié. En effet, une vidéo de télé surveillance fut retrouvée : on y voit Ciro Guarente mettre le corps sans vie de Vincenzo Ruggiero à l’arrière de sa voiture.

C’est donc le 29 juillet dernier que Ciro Guarente avoua le meurtre du jeune militant LGBT : « Oui, j’ai tué Vincenzo parce qu’il entretenait une liaison amicale avec ma partenaire. »

« Ensuite, après avoir mis le corps dans la voiture, je l’ai jeté à la mer, à Licola. »

Sa compagne, Heven Grimaldi, une femme transgenre, était effectivement la colocataire et l’amie de la victime.

Après la disparition soudaine de son ami, Heven Grimaldi a posté plusieurs vidéos sur Facebook, dans lesquelles elle implore quiconque aurait vu son ami de revenir vers elle pour qu’elle sache où il est : « Mon seul but est de te retrouver, et d’être heureuse. »

« Ta voix qui chante dans la maison me manque, nos discussions quotidiennes me manquent. »

« Chaque endroit et chaque circonstances me rappellent à toi, je te cherche dans tous les visages des gens que je rencontre dans la rue. »

« Ton abandon inexpliqué m’amenuise l’âme. »